Blogging about city breaks

MYANMAR



"Et puis, il y a ceux que l'on croise, que l'on connait à peine, qui vous disent un mot, une phrase, vous accordent une minute, et changent le cours de votre vie."
Victor Hugo


Mandalay  .  Bagan  .  Lac Inle  .  Yangon
Conseils & Itinéraire
__________

Pagode Hsinbyume - Mingun



MANDALAY.

Si l'on connait Mandalay à travers le poème de Rudyard Kipling ou la chanson d'Elton John, l'ancienne capitale birmane est loin d'avoir révélée tous ses secrets et joyaux. Le 13 février 1857, le roi Mindon fondait la cité de Mandalay au pied de la colline du même nom afin d'accomplir une prophétie mentionnant la fondation d'une métropole du bouddhisme à cet endroit précis pour le 2400 ème anniversaire de la religion.

Dans la ville, on visite les mythiques Palais Royal, Pagode Kuthodaw et Monastère Shwenandaw, on grimpe la colline de Mandalay Hill, on se balade dans les allées grouillantes du Jade Market et on va admirer le travail (et la patience) des batteurs d'or à l'atelier King Gallon. On s'accorde une pause bien-être au spa Innwa (massage à l'huile et manucure validés!). On dîne en terrasse chez Mookata. Et enfin, on dort au Diamond Inn pour les petits budgets ou au Hilton pour les gros budgets.

Entrée du Palais Royal- Mandalay


À une heure de Mandalay, dans la province de Sagaing, les villes de Mingun et Amarapura valent tout autant le détour, notamment pour la fabuleuse Pagode Hsinbyume, la surprenante Pagode Pahtodawgyi, la colorée Pagode Umin Thounzeh, la prestigieuse École Bouddhiste Thidagu et l'authentique Pont U-Bein. Comme tous ces lieux se visitent en une journée, la meilleure option est de réserver un chauffeur privé qui vous conduira de spot en spot pour une vingtaine d'euros. Commencez par la Pagode Hsinbyume de façon à ce que le soleil n'ait pas eu le temps de trop chauffer la pierre blanche et terminez par le Pont U-Bein pour le coucher du soleil.


PAGODE PAHTODAWGYI.
__________

La Pagode Pahtodawgyi aurait du être le plus grand stupa du monde si le décès du roi Bodawpaya n'avait pas entraîné l'interruption du chantier en 1790. Elle est considérée comme la manifestation de l'excentricité bien connu de ce roi qui avait même fait installer un poste d'observation sur une île au large de Mingun afin de superviser personnellement la construction de la pagode. À sa disparition, seul un tiers de la base ainsi que les portes avaient vu le jour. 
Deux prophéties pourraient expliquer l'inachèvement des travaux. Le roi ayant fait travailler des prisonniers de guerre et des esclaves, le projet était perçu comme un lourd tribut pour la population. La première prophétie mentionnait la fin du pays une fois le temple achevé, la seconde, que le roi mourrait dès le projet terminé. Ainsi la construction aurait été ralentie pour empêcher la réalisation des prophéties, jusqu'à être abandonnée...
Les derniers tremblements de terre ont causés de profondes fissures qui ajoutent à l'effet spectaculaire et rendent ce temple inachevé encore plus unique. 

Porte arrière de la Pagode Pahtodawgyi - Mingun 


PAGODE HSINBYUME.
__________

Construite en 1816, la Pagode Hsinbyume est une représentation de la Pagode Sulamani qui, selon la conception bouddhiste du cosmos, se dresse au sommet du Mont Meru: la montagne occupant le centre de l'univers. Les septs terrasses blanchies à la chaux qui entourent le stupa représentent les chaînes de montagnes encerclant le Mont Meru. Le roi Bagyidaw avait dédié la construction de la pagode à sa première épouse (et cousine) décédée jeune, la princesse Hsinbyume (qui signifie "éléphant blanc"). Après les dommages causés par le tremblement de terre de 1836, le roi Mindon avait ordonné la restauration du monument en 1874 ; ce qui nous permet aujourd'hui de pouvoir admirer cette merveille architecturale, se balader entre les terrasses (pour les pieds nus les plus courageux) et faire vibrer Instagram.

Pagode Hsinbyume - Mingun


PAGODE UMIN THOUNZEH.
__________

La Pagode Umin Thounzeh c'est l'incroyable spectacle d'une colonnade de 45 Bouddhas alignés en croissant de lune derrière une façade ornée de couleurs pastels et de dorures. Depuis le sommet de la colline sur laquelle la pagode est installée, la vue sur plus de 500 stupas se dégageant de la végétation, est à couper le souffle.

Pagode Umin Thounzeh - Mingun


PONT U-BEIN.
__________

Icône photogénique de la région, le Pont U-Bein est une longue passerelle en teck traversant le lac Thaungthaman sur une longueur de 1300 mètres. Durant l'été, l'eau du lac couvre de moitié les 1086 poteaux du pont tandis que durant la saison sèche, les potagers reprennent leur activité. L'idéal est de s'y rendre au lever du soleil ou une heure avant le coucher de façon à ce que la lumière soit la plus belle. Avis aux athlètes, des concours de plongeons s'improvisent chaque soir depuis les poteaux les plus hauts du pont...

Vue du Pont U-Bein - Amarapura 



BAGAN.

Bagan est l'une des destinations les plus attendues du Myanmar et le battage médiatique est bien justifié. La cité sacrée est ce qu'Angkor Wat est pour le Cambodge et le Machu Picchu pour le Pérou. Tout juste classé sur la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO (juillet 2019), l'ancien empire birman recense 2 834 monuments - il est de ce fait le plus grand site archéologique bouddhique d'Asie. Même s'il se trouve dans une zone sismique et qu'il a subi de nombreux tremblements de terre, on vous assure que Bagan n'a absolument pas perdu de sa splendeur. L'idéal est d'y passer entre 3 et 5 jours - surtout si vous prévoyez visiter le Mont Popa - et de louer des e-bikes afin d'être libre de vous perdre et de découvrir les temples hors des sentiers battus. 

Vue sur les temples de Bagan depuis la Tour Nan Myint - Bagan


TEMPLES DE LA PLAINE
Sulamani Pahto - Thabeik Hmauk - Dhammayangyi Pahto - Dhammayazika Paya - Pyathada Paya - Tayok Pye Paya - Thambula Pahto - Payathonzu - Leimyethna Pahto
.
TEMPLES ENTRE NYAUNG-U ET OLD BAGAN
Swezigon Paya - Htilominlo Pahto - Ananda Pahto - Buledi - Upali Thein - Gubyauknge
.
TEMPLES DE OLD BAGAN
Thatbyinnyu Pahto - Gawdawpalin Pahto - Shwegugyi - Mimalaung Kyaung - Pitaka 
Tak - Mahabodhi Paya - Bupaya
.
TEMPLES ENTRE OLD BAGAN ET NEW BAGAN
Shwesandaw Paya - Seinnyet Pahto - Nagayon - Abeyadana Pahto - Mingalazedi 
Paya - Somingyi Kyaung

Htilominlo Pahto - Bagan


Il est désormais interdit d'escalader les temples de la cité de Bagan mais vous croiserez surement des locaux proposant de vous guider jusqu'à des "secret spots" depuis lesquels vous pourrez prendre de la hauteur et admirer des temples flottant au dessus de la végétation. L'alternative peut aussi être le 13ème étage de la Tour Nan Myint, spécialement conçu pour offrir un panorama complet sur la plaine truffée de temples (entrée payante).

Coucher du soleil sur les temples - Bagan


Si vous décidez d'aller au Mont Popa (ancien volcan dont la dernière éruption remonte à -442) qui se trouve à une heure de route de Bagan, assurez-vous qu'il n'y ait pas de brouillard sous peine de ne voir que la base de l'ancienne cheminée volcanique sous toutes ses coutures mais pas une parcelle du monastère bouddhique qui se trouve à son sommet. Assurez-vous également qu'il ne pleuve pas car les 777 marches (1554 aller-retour) se gravissent pieds nus et le sol est plutôt glissant et sale (le qualificatif est moindre)... En résumé, le Mont Popa, on y va uniquement quand il fait beau! Dernière chose (et oui, on a cumulé tous les aléas mais on en a bien rigolé...) : tout le long de la montée, une petite centaine de singes vous attendront. N'étant pas tous très accueillants, ignorez-les tout simplement pour ne pas faire de vague. Maintenant que les points pratiques sont énoncés, la minute culture: le Mont Popa est considéré comme le refuge des 37 grands Nats de Birmanie qui sont les esprits sacrés. Il est donc un haut lieu de pèlerinage, notamment au moment de la pleine lune de mai-juin et de celle de novembre-décembre.



LAC INLE.

Imaginez un vaste lac où règne la sérénité... Un lac bordé de marais, jardins flottants, villages sur pilotis et temples bouddhiques qui s'élèvent au dessus de l'eau... Vous y êtes? Maintenant, ajoutez des pêcheurs qui font le show avec une technique traditionnelle (mais peu commune) qui consiste à se tenir en équilibre au bout de sa pirogue (mais alors le bout du bout) et manier la rame avec sa jambe et ses orteils afin de manoeuvrer tout en gardant les mains libres pour pêcher... Vous vous trouvez sans aucun doute au Lac Inle.

Pirogue vue du ciel photographiée par drône - Lac Inle


Pour profiter de ce spectacle, réservez auprès de votre hôtel une excursion en bateau (pas d'acrobatie à prévoir, le votre aura un moteur et un chauffeur), en choisissant le lever du soleil si la météo s'annonce dégagée. Lors de la balade, vous aurez l'occasion de visiter des ateliers de soie et d'argent, des fabriques de cigarettes et de pirogues, et aussi, de profiter du calme absolu qui vous donne le sentiment d'être seul au monde au milieu de ce lac de 13 kilomètres de long et 7 kilomètres de large (qui ne se sentirait pas seul sur 91 kilomètres carrés me direz-vous...).

Démonstration du travail de l'argent - Lac Inle
Balade en bateau au lever du soleil - Lac Inle


Côté logement, l'hôtel Amazing Inlay Resort nous a charmé. Pour sa piscine à débordement face au lac, ses chambres traditionnellement modernes, ses jardins, son personnel, sa balançoire avec vue (ça, ça compte!), ses tarifs absolument raisonnables et son accès direct au lac par pirogue - réveil à 5:30, embarquement à 5:45, avantage non négligeable pour ceux qui ne sont pas du matin ;)

Piscine de l'hôtel Amazing Inlay Resort - Lac Inle



YANGON.

SOFAER & CO.
__________

Construit en 1906 par Isaac et Meyer Soafear, deux irakiens installés à Yangon depuis l'enfance, le building Sofaer & Co tendait à accueillir des entreprises comme la Reuters Telegram Office ou encore la Bank of Burma, ainsi que des petits commerces vendant des produits importés (cigares égyptiens, sucreries anglaises, bières allemandes, whisky écossais). Le restaurant a conservé le nom du building mais aussi son histoire en préservant certains détails de l'architecture comme les poutres en métal ou les carreaux de céramique.
Côté cuisine, le menu est éclectique et propose une variété de plats de la région comme des rouleaux de printemps, des tempuras, des chips de lotus ou encore des onglets de porc fumé accompagné de riz collant. Le restaurant est baigné de lumière grâce à ses grandes fenêtres allant du sol au plafond, ce qui le rend très agréable à l'heure du déjeuner. On y va également le soir pour les cocktails et aussi, le dimanche pour le brunch. On a adoré les combinaisons salé-sucré et notamment les pancakes soufflés (après 20 jours de riz blanc et de poulet au curry, tout cela ressemblait forcément à un petit paradis).

Burger, gaufres et Leaf Smoked Pork & Sticky Rice au restaurant Sofaer & Co - Yangon


THE PENTHOUSE.
__________

The Penthouse c'est le rooftop huppé de Yangon, un bistrot chic et industriel au sommet du building Parkside. On y va pour sa carte de cocktails, sa liste des vins, ses plats continentaux (on a fondu pour le chocolate lava en dessert), son design électrique, son ambiance chic et décontractée mais surtout pour la vue incroyable sur la Pagode Shwedagon.

Restaurant bar The Penthouse - Yangon


RANGOON TEA HOUSE.
__________

Restaurant populaire branché situé dans le centre ville de Yangon, Rangoon Tea House sert une cuisine traditionnelle birmane et des plats asiatiques classiques dans une ambiance cool. On y va aussi bien pour le petit déjeuner, que le déjeuner ou le dîner. Et bien sûr, étant une maison de thé, le restaurant ne manque pas de mettre à l'honneur la star du pays, déclinée en 16 combinaisons chaudes ou glacées (heureusement pour les novices, elles sont à la carte sous forme graphique de façon à choisir plus facilement). Coup de coeur pour les petits buns notamment le Soft shell crab bao.

Soft Shell Crab Bao au restaurant Rangoon Tea House - Yangon


PALAIS KARAWEIK.
__________

Construit entre 1972 et 1974, le Palais Karaweik a été bâti sur le lac Kandawgyi d'après les dessins de l'architecte birman U Ngwe Hlaing. Le nom de Karaweik vient de "Pali Karavika" qui signifie "oiseau mythique au cri mélodieux" comme sa forme le laisse penser. Le palais fait principalement office de salle de réception où l'on vient apprécier des représentations traditionnelles de danse et de musique.

Entrée du Palais Karaweik - Yangon


PAGODE SHWEDAGON.
__________

Stupa remarquable situé sur la colline de Singuttara, la Pagode Shwedagon ("shwe" signifiant "or" et "dagon" étant l'ancien nom de la ville de Yangon) est le premier centre religieux du Myanmar car, selon la légende, il renferme des reliques de quatre anciens Bouddhas dont huit cheveux du Bouddha Gautama. 
La légende raconte que deux frères marchands rencontrèrent le Bouddha Gautama sous l'arbre Rajayatana, lui offrirent des gâteaux de miel et, en partant, lui demandèrent huit de ses cheveux afin de rapporter quelque chose à vénérer. Le Bouddha accepta et ceux-ci se mirent à briller et illuminer toute la forêt. Les deux frères avaient alors pour ordre de faire construire un stupa sur la colline de Singuttara où les reliques de trois anciens Bouddhas se trouvaient déjà. Comme ces derniers ne possédaient rien d'assez digne pour transporter les cheveux, le Nat Thagarmin leur offrit un coffret orné d'émeraudes. À leur arrivée, le roi Okkalapla fit construire un stupa sur la colline et en ouvrant le coffret, les cheveux de Bouddha se mirent encore une fois à briller, les arbres à fleurirent et une pluie de pierres précieuses tomba du ciel pour s'enchâsser dans la pagode. 

Pagode Shwedagon - Yangon



CONSEILS.

VISA
 Le Myanmar nécessite un visa que l'on obtient en quelques jours sur le site officiel du gouvernement. Il est valable 28 jours à compter de l'entrée sur le territoire birman
.
DEVISES
Prévoyez dépenser tous vos Kyats sur place car la monnaie n'est pas reprise dans les bureaux de change à l'étranger
.
CLIMAT
La meilleure période pour visiter le Myanmar est de novembre à mars. La mousson qui débute fin mai apporte de fortes pluies jusqu'à la fin de l'été (et même jusqu'à octobre dans la région de Yangon). De plus les montgolfières ne volent au-dessus des temples de Bagan que de mi-octobre à mi-mars lorsque les conditions météorologiques sont optimales (si vous vous y rendez en dehors de cette saison, vous aurez l'avantage de profiter d'une végétation luxuriante)
.
DÉPLACEMENTS
Pour vous déplacer, vous avez deux options: le bus et le train. Ils se réservent directement auprès de votre hôtel ou auberge de jeunesse et se règlent séparément en liquide (gardez votre passeport à proximité pendant les trajets car vous croiserez quelques barrages routiers)
.
INTERNET
Le wifi n'étant pas encore disponible partout, optez pour une carte SIM dès votre arrivée à l'aéroport (Telenor). Vous pourrez la recharger en data et communication tout au long de votre séjour via l'application
.
LIEUX SACRÉS
Toutes les visites de temples et lieux sacrés se font pieds nus alors pensez à enfiler des chaussures facile à enlever et remettre
.
DRONE
Les drones sont officiellement interdits sur le territoire du Myanmar mais ils ne sont pas arrêtés à la douane et les contrôles ne sont pas fréquents hors des villes
.
ÉLECTRICITÉ
Les prises sont les mêmes qu'en France



ITINÉRAIRE.
Le Myanmar en 2 semaines

Yangon . 3 jours
Nagapali Beach . 2 jours
Mandalay & Mingun . 3 jours
Lac Inle . 2 jours
Bagan & Mont Popa . 4 jours
__________

Professional Blog Designs by pipdig