Blogging about city breaks

PARIS




"Qui regarde au fond de Paris a le vertige. 
Rien de plus fantasque, rien de plus tragique, rien de plus superbe." 
Victor Hugo


T o E a t  .  T o D r i n k  .  S h o p p i n g  .  A r t


Voitures Porsche rue Montmartre (Paris 1°)



TO EAT.

CUISINE OCCIDENTALE.

MISSKÔ.
__________

Dernier bébé de l'architecte Philippe Starck, le psychédélique restaurant MissKô illumine l'Avenue George V. Le lieu, décoré de bar d'écrans, néons rebelles, ombrelles écarlates et d'une immense fresque de l'artiste David Rochline, propose une carte complètement jetlaguée: sushis fusion (mes petits préférés: les crispy salmon cream), pizzettas de sashimis à la truffe, rouleau de printemps au foie gras, burgers de saumon, raviolis au boeuf bourguignon... Le tout sur un air electro lounge et dans une ambiance tamisée. 
MissKô: 49-51 Avenue George V - 75008 Paris

Restaurant MissKô (Paris 8°)


YAYA.
__________

Associés au chef Juan Arbelaez, les frères Chantzios ont créé à Paris le restaurant Yaya, un paradis méditerranéen, une ode à la gastronomie grecque... Sans prétention mais avec énormément d'équilibres, la carte offre un aller simple pour Paros: fêta poêlée et badigeonnée de miel et pistaches, tarama blanc, tzatziki, pitas à toutes les sauces, poire pochée au vin sous un nuage de fêta saupoudré de pistaches, poisson à la plancha... Et pour relever ce songe d'été, la carte des cocktails renferme autant de créativité que de soleil - crush pour le secouant mélange de tequila, rose et barbe à papa. Le restaurant aux couleurs typiques des îles grecques est aussi agréable le midi - pour sa luminosité - que le soir - pour son ambiance électrique qui s'installe à l'heure du second service.
Yaya: 33 avenue Sécrétan - 75019 Paris



DALMATA.
__________

Si le décor rose ton-sur-ton et les néons pulsés de Dalmata interpellent, les pizzas elles, détonnent. Devant le slogan "No to drugs, Yes to Neapolitan Pizzas", les cuisines sont en permanente ébullition pour sortir chaque jour du four à bois 202 pizzas bien gonflées - façon napolitaine (Oui oui 202... 101 pizzas le midi et 101 le soir alors jetez un coup d'oeil au compteur de l'édition limitée...). À la carte, des produits typiques de Naples comme la burrata, la stracciatalla affumicata ou la mozzarella di bufala, et, 13 pizzas - 8 classiques et 5 créations dont la savoureuse Black Delirium faite de ricotte, mozzarelle et truffe fraîche. 
Dalmata: 8 rue Tiquetonne - 75002 Paris

Restaurant Dalmata depuis la rue Tiquetonne (Paris 2°)


BEEF BAR.
__________

Joyaux de l'Art Nouveau, le Beef Bar est le nouveau restaurant gastronomique fraichement installé dans l'ancienne Fermette Marbeuf et, dont le chef Riccardo Giraudi et le duo de décorateurs Humbert-Poyet ont pris les rênes. Comme son nom l'indique, l'établissement est spécialisé dans les viandes d'exception: la carte compte 15 références de street food et 23 façons de savourer une bonne pièce de viande selon son origine, sa préparation et sa cuisson. Un menu exhaustif qui ravi les amateurs de viandes françaises, américaines, australiennes et aussi japonaises comme le célèbre boeuf de Kobé, toutes d'une qualité incomparable. Une véritable expérience gustative dans une ambiance branchée et festive, à tester absolument!
Beef Bar: 5 rue Marbeuf - 75008 Paris



DÉPÔT LÉGAL.
__________

À mi-chemin entre le restaurant, le bar et le coffee shop, le détonnant Dépôt Légal est signé Christophe Adam, chef pâtissier et auteur de l'Éclair de Génie. Ici, la journée se décline en quatre temps: petit-déjeuner, déjeuner, goûter et apéritif ; impossible donc de pas s'y arrêter... D'autant plus quand on sait que le restaurant sert un exceptionnel croque-monsieur à la truffe, chiffonnade de jambon blanc et beaufort d'alpage: le Croque Vivienne.
Dépôt Légal: 6 rue des Petits Champs - 75002 Paris

Croque Vivienne au Dépôt Légal (Paris 2°)


DAROCO.
__________

C'est dans les anciens ateliers de couture de Jean-Paul Gaultier rue Vivienne, qu'Alexandre Giesbert et Julien Ross ont créé le restaurant Daroco. Ces deux là ont su magnifier l'espace au décor époustouflant et faire de lui la pizzeria la plus mode de Paris. Une fois la façade vitrée passée, le marbre vert des tables se mélange habilement aux plantes verdoyantes et au velour des banquettes. Un immense four trône dans la cuisine ouverte: une invitation à vite rentrer dans le vif du sujet. Les pizzas sont faites en direct, les pâtes sont exceptionnelles et ce, grâce aux supers produits qui subliment les grands classiques de la cuisine italienne. Au fond du restaurant: un bar à cocktails en marbre et un décor super léché qui fusionne acier et granit.
Daroco Bourse: 6 rue Vivienne - 75002 Paris

Pâtes à la carbonara et pizza Parma Show sur la terrasse du restaurant Daroco (Paris 2°)


LES PINCES.
__________

Le concept est simple, il n'y a que deux façon de déguster le homard chez Les Pinces: rôti au four ou entre deux tranches de pain grillé (lobster roll), le tout accompagné d'une mayonnaise maison et d'une petite salade... Plus de raison d'être nostalgique des célèbres rolls new yorkais ou londonien, le restaurant parisien ne déçoit personne et le homard encore moins!
Les Pinces: 29 rue Bourg Tibourg - 75004 Paris



PINK MAMMA.
__________

Sixième volet de la série Big Mamma Group, l'histoire se poursuit avec le restaurant Pink Mamma dans le sud de Pigalle et toujours la même recette: des ingrédients fraichement importés d'Italie, un service aussi authentique qu'à Rome et une file d'attente enthousiaste. Installé sur quatre étages ayant chacun sa propre identité, le restaurant s'impose comme un incontournable de la gastronomie italienne à Paris. Étant impossible de réserver une table quelque soit votre nombre, choisissez de déjeuner ou diner exceptionnellement à l'heure des poules pour avoir une chance d'obtenir une place ;)
Pink Mamma: 20 bis rue de Douai - 75009 Paris

Pâtes à la carbonara au restaurant Pink Mamma (Paris 9°)


KLAY SAINT SAUVEUR.
__________

Entre Paris et Hawaï, le Klay Saint Sauveur propose le midi comme le soir des assiettes detox, des smoothie-balls venus tout droit de L.A. et une ambiance tropicale comme nulle part ailleurs. Décoré par Hugo Toro et Maxime Liautard, le restaurant combine design sur mesure et pièces signées par Hans J. Wegner, Niels O. Moller, Verner Panthon et Gae Aulenti.
Klay Saint Sauveur: 4 bis rue Saint-Sauveur - 75002 Paris

Restaurant Klay Saint Sauveur (Paris 2°)


EATALY.
__________

Temple du slow food, la chaîne italienne de grandes épiceries Eataly a enfin débarqué à Paris dans le quartier du Marais. Le mégastore alimentaire de quatre mille mètres carrés reflète tout à fait la passion immodérée des français pour la cuisine italienne. À l'intérieur de ce géant de la gastronomie sur trois étages, les options pleuvent: une épicerie gigantesque à vous en faire tourner la tête, une profusion de comptoirs de vente: charcuterie, fromage, pâtes fraîches, boulangerie, boucherie et, un restaurant au sous-sol: Osteria. Éclairé par la verrière de l'artiste écossais Martin Boyce, l'espace central dispose de quatre cents places assises (souvent accessibles après trente minutes d'attente). Cette ode à la gastronomie italienne est ouverte tous les jours de la semaine de 8h30 à minuit, encore une bonne nouvelle! :)
Eataly: 37 rue Sainte-Croix de la Bretonnerie - 75004 Paris

Pizzas Tartufo et Spritz du restaurant Eataly (Paris 4°)


DROUANT.
__________

Célèbre restaurant où sont proclamés chaque premier lundi de novembre les lauréats du Prix Goncourt (depuis 1914) et du Prix Renaudot (depuis 1926), Drouant est une véritable institution. Le chef Émile Cotte met à l'honneur des produits de saison à travers des alliances simplement parfaites qui séduisent autant que le décor classique et lumineux. Coup de coeur pour le filet de boeuf façon Rossini surmonté d'un morceaux de foie gras poêlé fondant, à la truffe noire. 
Drouant: 18 rue Gaillon - 75002 Paris 



BRASSERIE CHAMPEAUX.
__________

Nommée Champeaux en hommage au restaurant parisien fondé en 1800 et immortalisé par Émile Zola dans ses romans, la brasserie est la dernière création du chef Alain Ducasse. Un planning d'aéroport en guise de menu, un bar géant, un design conçu par le studio d'architecture Ciguë et tous les best-sellers de la cuisine française revisités (dévolu jeté sur les coquillettes à la truffe, au jambon blanc et au comté, on ne se refait pas).
Brasserie Champeaux: Forum des Halles - Sous la Canopée - 75001 Paris

Restaurant Brasserie Champeaux (Paris 1°) © Brasserie Champeaux


IOVINE'S.
__________

L'incontournable spécialité de Iovine's: la pizza... Bronte (mortadelle et pesto de pistache), CalzoneTartufo (truffe noire), 2 Piu 2 (quatre fromages), Burratissima (une déclaration d'amour à la burrata)... Autant de saveurs venant tout droit d'Italie que de choix sur la carte. En entrée, on craque pour l'indescriptible burrata à la truffe (Tartufata) si l'on est seul ou l'exceptionnelle planche de charcuteries & fromages à partager.
Iovine's: 7 bis rue du Colonel Drouant - 75001 Paris

Planche mixte - Iovine's (Paris 1°)


CANARD & CHAMPAGNE.
__________

Le paradoxe français - Canard & Champagne - s'illustre dans l'un des plus vieux passages de Paris au coeur du 2° arrondissement et plus précisément dans un lieu qui était autrefois la boutique de François Marquis, chocolatier des rois de France au 19° siècle. S'étendent à travers les somptueux intérieurs un éclairage fluide et des tables hautes en bois. Une fois assis, il n'y a plus qu'à choisir comment l'on veut son canard en entrée (foie gras ou terrine) puis en plat principal (magrets, confit ou burger), le tout accompagné d'une ou plusieurs coupes de champagne. Les formules de brunch et déjeuner ont également été pensées avec le canard pour star. Au sous-sol, de longues tables sont installées sous des arches de briques de la cave, et aussi, une mystérieuse porte donnant sur un passage inexploré... 
Canard & Champagne: 57 passage des Panoramas - 75002 Paris



CUISINE SUD-AMÉRICAINE.

LA GARE.
__________

Transformé radicalement tant dans sa décoration que dans son concept culinaire, le restaurant La Gare est une invitation au voyage à travers la carte du chef péruvien Gaston Acurio. Tapas espagnols, dim sums chinois, sushis japonais, tacos mexicains, ceviches péruviens, woks asiatiques, viandes d'Argentine, grills à l'américaine... Un tourbillon de saveurs autant qu'un tour du monde culinaire. Les quatre grandes influences sont réparties dans des cuisines ouvertes sur la salle de restaurant - pour une touche d'authenticité supplémentaire dans le magnifique décor Méditerranéen, chaleureux et animé pensé par Laura Gonzalez.
La Gare: 19 chaussée de la Muette - 75016 Paris

Intérieur du restaurant La Gare (Paris 16°)


UMA NOTA.
__________

Brésil ou Japon, vous hésitiez? Alors pourquoi na pas embarquer pour les deux destinations et profiter du carnaval de saveurs résolument moderne servi chez Uma Nota... Lieu à part grâce à son atmosphère, ses tapas nippons-brésiliens, l'authenticité de ses cocktails et son design, le restaurant reflète soigneusement les meilleures saveurs et ambiances de Sao Paulo. On y retrouve un esprit citadin à travers les murs en béton et les larges marches d'escalier où l'on peut s'asseoir pour commencer la soirée avec un verre, un côté artistique grâce aux fresques de street art et, un petit bout d'Amazonie par des zestes de verdure et de bois. Colorée et raffinée, à partager ou non, la cuisine est délicieuse et le haut du classement revient aux dés de tapioca à la sauce aigre douce, aux ravioles de boeuf et fromage, aux brochettes yakitori, à l'aubergine aux chèvre et noix de cajou... La technique japonaise se marie à la perfection avec les saveurs latines. En parallèle de cette farandole de couleurs, la carte des boissons ne rend pas la tâche facile lorsqu'il s'agit de choisir entre toutes les caipirinhas à base de cachaça, le rhum brésilien ou encore le whisky japonais.
Uma Nota: 86 rue Réaumur - 75002 Paris



BOTECO.
__________

Adresse brésilienne branchée du 10° arrondissement, Boteco est un bar à tapas ultra convivial qui joue sur des notes exotiques pour une expérience méridionale. Les deux amis à l'origine de ce projet, ont parfaitement recréé l'atmosphère d'un boteco typique avec une carte sophistiquée et un décor brut et vert ressemblant à une jungle. Les tapas semblent avoir été cuisinés sur un air de samba (dés de tapioca au fromage rôtis, lamelles de piranha de boeuf maturé, houmous noir, crabe grillé au lait de coco...) et les cocktails sont tout simplement à tomber.
Boteco: 48 rue de l'Echiquier - 75010 Paris

Tapas du restaurant Boteco (Paris 10°)


CLASICO ARGENTINO.
__________

Quand les petits chaussons farcis minute du nom d'empanadas s'associent au dulce de leche à la carte de Clasico Argentino, il n'y a pas une minute à perdre, on prend en vitesse un aller simple pour Buenos Aires. L'empanadas - emblème de la street food argentine - y est décliné en 12 recettes - chacune ayant sa propre forme: 5 à la viande, 1 au poisson, 3 aux légumes et 3 au fromage (ils n'ont pas tous encore été testés mais on vous dit déjà qu'on adore le Cordobesa, le Jamon y Queso et le Hongos). Les formules 3 ou 4 empanadas accompagnés d'une salade et d'un dessert sont suffisantes pour un repas, sinon la planche de 12 à partager est aussi une bonne option autour d'un verre. En dessert, craquage total sur la Copa Clasico: un combo explosif de glaces vanille & dulce de leche avec un coulis de chocolat et dulce de leche - again!
Clasico Argentino: 56 rue de Saintonge - 75003 Paris & 6 autres adresses

Empanadas au restaurant Classico Argentino (Paris 3°)



CUISINE ASIATIQUE.

PETIT BAO.
__________

Dernière adresse fancy, carrément branchouille, le Petit Bao amène la cuisine Shanghaienne sur le devant de la scène parisienne et affole les coureurs d'adresses aux couleurs pastel ainsi que les amoureux de Xiao Long Bao et Baozi. Si vous faites partie de ces deux catégories à la fois, jackpot! Sachez que le restaurant est digne de l'Empire du Milieu. Derrière le comptoir, les cuisiniers (slash virtuoses) garnissent de farce et bouillon chaud la fine pâte de blé, avant de la plier 18 fois (un petit rien pour seulement un ravioli). Un show à admirer depuis le décor mi laboratoire mi cantine chic - tout de carrelage, pierre et bois brut. On a vraiment adoré les Baozis (énormes raviolis briochés fourrés d'un hachis de viande et, présentant une réelle ressemblance avec le bao du court métrage d'animation de Pixar), les Xiao Long Bao Shanghai Classic, les nouilles sautées Chao Mian Shanghai Style et les aubergines Hong Shao. Le tout, à partager au centre de la table...
Petit Bao: 116 rue Saint-Denis - 75002 Paris

Baozi et Xiao Long Bao Shanghai Classic au restaurant Petit Bao (Paris 2°)


IPPUDO.
__________

Créé en 1985 par le chef japonais Shigemi Kawahara - internationalement reconnu pour ses ramens - Ippudo arrive à Paris après le succès de ses 90 restaurants au Japon et son installation à New York en 2008. Considérés comme la soul food japonaise, de par leur variété ainsi que leur immense popularité, les ramens tonkostu savent conquérir les papilles exigeantes du public français pourtant novice quand il s'agit de manier baguettes, nouilles et bouillon (vous aussi?). On note également l'ambiance dynamique et la déco traditionnelle japonaise.
Ippudo: 14 rue Grégoire de Tours - 75006 Paris



KODAWARI RAMEN.
__________

Expérience immersive et gustative, c'est le moins que l'on puisse dire... Inauguré au printemps 2016 par Jean-Baptiste Meusnier, Kodawari Ramen ne voit toujours pas ses files d'attente diminuer et pour cause, parisiens et touristes raffolent de leur ramens. Si la téléportation n'existe pas encore, on peut en avoir un avant goût en passant les portes du restaurant: propulsion immédiate au Japon en plein coeur d'un marché aux poissons et plus particulièrement le mythique Marché Tsukiji de Tokyo. Tous les détails y sont : caisses de poissons et fruits de mer, bacs en polystyrène, lanternes en papier, balances, sacs plastiques, gants, outils de poissonnerie, pavés au sol, câbles électriques, banderoles, et aussi le son qui vient directement d'une rue de Tokyo. Même les serveurs se prêtent au jeu et portent des tabliers et des bottes en caoutchouc blanc. L'illusion est parfaite et, l'expérience, un voyage complètement fou!
Kodawari Ramen: 12 rue de Richelieu - 75001 Paris

Intérieur du restaurant Kodawari Ramen (Paris 1°)


YOOM.
__________

Sous les traits d'une petite cuisine hong-kongaise aux allures de loft new yorkais, Yoom est l'une des rares adresses parisiennes à ne décliner que des raviolis vapeurs. À vous de choisir les dim sums qui vous tentent le plus... Crevette, boeuf au gingembre, porc au miel, dinde, truffe, homard... Leur point commun: on les commande tous :)
Yoom: 5 rue Grégoire-de-Tours - 75006 Paris


CUISINE ORIENTALE.

MABROUK.
__________

Ambassade de la street food tunisienne en plein quartier du Marais, Mabrouk ne peut que dépayser ses visiteurs, que ce soit avec sa carte ou sa déco. Alors que les carreaux de faïence turquoises rappellent le village de Sidi Bou Saïd, les banquettes en tissu, les grands miroirs, les tapis orientaux et la vaisselle en terre cuite viennent parfaitement compléter le décor. À la carte, on retrouve tous les emblématiques tunisiens revisités. Pour nous ce sera un houmous "lablabi" typique de Tunis à partager, un couscous au boeuf puis, le traditionnel beignets frits "bambalouni" pour terminer en beauté - bien qu'on ait longtemps hésité avec le mille et une feuilles à la fleur d'oranger...
Mabrouk: 64 rue Réaumur - 75003 Paris

Coucous au boeuf au restaurant Mabrouk (Paris 3°)



BRUNCH.

HOLYBELLY.
__________

Avec son slogan "It's good because we care", Holybelly affiche souvent complet et une queue de quelques mètres à tendance à rapidement se dessiner le dimanche entre 11h et 14h. Si le système de réservation n'est volontairement pas mis en place, le propriétaire de l'endroit prendra à l'entrée votre nom pour vous placer sur liste d'attente; l'occasion de prendre le temps d'aller dénicher des livres et revues chez Artazart sur le quai de Valmy, à quelques pas du restaurant. 
La librairie-galerie ultra-spécialisée en graphisme et design il y a quelques années, présente aujourd'hui un très large choix de revues et livres de mode, décoration, architecture, photographie et voyage qui ont leur mot à dire.
Une fois votre heure de réservation arrivée, il est temps de choisir quoi bruncher! Le restaurant propose un plat à confectionner soi-même en choisissant la cuisson de ses oeufs (brouillés, au plat ou pochés) et en y ajoutant deux ingrédients. Sinon une sélection de plats qui placent le cerveau (le mien en tout cas) dans un état d'euphorie. Mon favori: une combinaison magistrale de pancakes moelleux, d'oeufs, de bacon succulent, de sirop d'érable sucré et de beurre de salé.

Holybelly: 5 rue Lucien Sampaix - 75010 Paris
Artazart: 83 quai de Valmy - 75011 Paris

Restaurant HolyBelly (Paris 10°)


RIVIÉ.
by l'Hôtel The Hoxton 
__________

Le nouvel hôtel très attendu et très cool de Paris The Hoxton cache entre ses terrasses et cours intérieures le restaurant Rivié. Après Londres et Amsterdam, l'enseigne prend ses quartiers dans un ancien hôtel particulier datant du 18° siècle et classé Monument Historique. La néo-brasserie de style anglais et au décor ultra soigné, propose une carte de brunch courte, traditionnelle mais efficace (les samedis, dimanches et jours fériés).
Rivié: 30-32 rue du Sentier - 75002 Paris

Restaurant Rivié de l'hôtel The Hoxton (Paris 2°) © Alan Jensen 


LES FRANÇAISES.
__________

Difficile de trouver un menu qui vous pose autant de questions que chez Les Françaises... Jus d'orange, jus de pamplemousse ou jus detox? Café, thé ou chocolat chaud? Champagne, Mimosa, Martini ou cocktail aux fruits? Croissant ou pain au chocolat? Oeufs brouillés à la truffe noire, cheesy bacon & egg hash ou fondue de poireaux & oeuf cocotte? Cuisse de pintade, rôti de boeuf, quiche poireaux champignons comté, saumon rôti en croute, ceviche de daurade? Écrasé de pommes de terre truffé ou légumes rôtis? Mousse au chocolat, panacotta aux fruits de saison ou granola? Si prendre des décisions le dimanche matin n'est pas toujours une chose facile, je vous assure que ce brunch généreux et absolument délicieux est un incontournable du quartier...
Les Françaises: 87 rue Legendre - 75017 Paris



CAFÉ JACQUEMART ANDRÉ.
__________

Situé à quelques pas des Champs Elysées, le Café Jacquemart André propose de bruncher tous les dimanches entre 11h et 14h30 sous l'incroyable plafond peint par le célèbre artiste italien Giambasttista Tiepolo. Pour une trentaine d'euros, on vous servira un jus d'orange, un café / un thé / un chocolat chaud, une corbeille de viennoiseries, un oeuf cocotte accompagné d'une salade, de pommes de terre et, selon vos envies, de saumon ou de jambon de Parme. Pour finir, vous aurez le choix entre des boules de glaces ou une patisserie. Bruncher dans cet ancien hôtel particulier vous donnera l'impression de passer un moment hors du temps et c'est également l'occasion de visiter l'exposition en cours.
Café Jacquemart André: 158 Boulevard Haussmann - 75008 Paris



LE PAIN QUOTIDIEN.
__________

Possédant dix adresses à Paris, Le Pain Quotidien est un incontournable du petit déjeuner et du brunch. Misant sur la simplicité et la fraicheur des ingrédients, l'enseigne d'origine belge met à l'honneur depuis presque trente ans tous les classiques du petit déjeuner que l'on aime savourer au réveil: viennoiseries, oeufs, yaourts granola, tartines salées, panier de pains accompagné de beurre, confitures et pâtes à tartiner... Une valeur sûre qui met de bonne humeur que ce soit pour un petit déjeuner express ou un brunch.
Le Pain Quotidien: 17 rue Rambuteau - 75001 Paris

Croissant, oeuf à la coque et chocolat chaud du Pain Quotidien (Paris 1°)


BON BOUQUET.
__________

Un lieu fleuri, légèrement girly, une carte tendance, des plats super copieux et surtout des pancakes déclinés dans tous les styles. Avec sa dizaine de tables, son design scandinave raffiné et ses beaux bouquets de fleurs séchées, Bon Bouquet est une petite parenthèse pastel et joyeuse dans la rue de Trévise. On a craqué pour les oeufs bénédictes, les pancakes au bacon, les french toasts et les bowls fruités. Un sans faute pour ces plats cuisinés à la minute.
Bon Bouquet: 29 rue de Trévise - 75009 Paris

Smoothie bowl et Granola bowl au restaurant Bon Bouquet (Paris  9°)



SUGAR TIME.

Le Loir dans la Théière: 3 rue des Rosiers - 75004 Paris
La Pâtisserie du Meurice par Cédric Grolet: 6 rue de Castiglione - 75001 Paris
86 Champs - Pierre Hermé x L'Occitane: 86 avenue des Champs Elysées - 75008 Paris
Yummy & Guiltfree: 3 rue du Temple - 75004 Paris
Berko: 23 rue Rambuteau - 75004 Paris
Aux Merveilleux: 24 rue du Pont Louis-Philippe - 75004 Paris
L'Atelier des Gâteaux: 23 et 24 rue de l'Abbé Grégoire - 75006 Paris
Aux Portes de l'Orient: 2bis Place du Puits de l'Ermite - 75005 Paris
__________

Enseigne du salon de thé Le loir dans la théière (Paris 4°)



TO DRINK.

BARS.

Gravity Bar: 44 rue des Vinaigriers - 75010 Paris
Poni: 24 rue Saint Lazare - 75009 Paris
Pépin: 185 rue Marcadet - 75018 Paris
Casagala: 5 cour des Petites Écuries - 75010 Paris
Tiger Bar: 13 rue Princesse - 75006 Paris
Chez Nous: 10 rue Dauphine - 75006 Paris
Les Bains: 7 rue du Bourg l'Abbé - 75003 Paris
Les Justes: 1 rue Frochot - 75001 Paris

Créatures: 25 rue de la Chaussée d'Antin - 6° étage -  75008 Paris (rooftop été)
Perruche : 2 rue du Havre - 9° étage - 75008 Paris (rooftop été)
Le Perchoir Marais: 34 rue de la Verrerie - 75004 Paris (rooftop été)
Brach: 1-7 rue Jean Richepin - 75016 Paris (rooftop)

Tiger Bar (Paris 6°)



COFFEE BREAK.

Café Marly: 93 rue de Rivoli - 75001 Paris
The Hoxton: 30-32 rue du Sentier - 75002 Paris
Café Charlot: 38 rue de Bretagne - 75003 Paris
Le Hibou: 16 carrefour de l'Odéon - 75006 Paris
Le Pigalle: 9 rue Frochot - 75009 Paris
Passager: 107 avenue Ledru-Rollin - 75011 Paris
Café Bohème: 19 boulevard Edgar Quinet - 75014 Paris
Bel-Ami: 128 boulevard de Clichy - 75018 Paris
Cerwood Coffee: 8 rue Jean Baptiste Dumay - 75020 Paris
__________

Cour intérieure de l'hôtel The Hoxton (Paris 2°) © Alan Jensen



SHOPPING.

Pampa
[bouquets de fleurs et fleurs séchées] • 12 rue d'Uzès - 75002 Paris
Panier des Sens
[cosmétiques et crèmes] • 24 avenue de l'Opéra - 75001 Paris
Make My Lemonade
[vêtements femme et papeterie] • 61 quai de Valmy - 75010 Paris
Lou.Yetu 
[bijoux en or pour femme] • 118 rue de Turenne - 75003 Paris (adresse éphémère)
Sézane 
[vêtements et accessoires femme] • 1 rue Saint-Fiacre - 75002 Paris
Octobre 
[vêtements et accessoires homme] • 12 rue d'Uzès - 75002 Paris
86 Champs - Pierre Hermé x L'Occitane
[cosmétiques, crèmes, pâtisseries et chocolats] • 86 avenue des Champs Elysées - 75008 Paris
Sept Cinq
[concept store et salon de thé• 26 rue Berger - 75001 Paris
WH Smith 
[beaux magazines d'art, mode, voyage, design] • 248 rue de Rivoli - 75001 Paris
Merci
[vêtements femme, homme, déco et objets design• 111 boulevard Beaumarchais - 75003 Paris
Bobart' 
[papeterie, bijoux et objets design] • 88 et 89 rue Saint-Martin - 75004 Paris
Fleux 
[objets design]  38-39-40 rue Sainte-Croix de la Bretonnerie - 75004 Paris
& Other Stories 
[vêtements, accessoires, cosmétiques et bijoux femme] •  277 rue Saint-Honoré - 75001 Paris
Diptyque 
[bougies et senteurs] • 330-332 rue Saint-Honoré - 75001 Paris
Bien Fait
[papiers peints dans l'air du temps] • 23 rue Saint Paul - 75004 Paris
__________

Boutique Hermès durant la période de Noël 2019 (Paris 6°)



ART.

STREET ART.

"Errer est humain, flâner est parisien" disait Victor Hugo. Et pour cause, des oeuvres éphémères se cachent à tous les coins de rue de Paris. Des tags métropolitains anonymes au fresques commandées par la municipalité, aucun quartier n'est épargné. 

Terrain de basket rue Dupperé (Paris 9°)


MUSÉES.

MUSÉE D'ORSAY.
__________

Si il n'y avait le temps de n'en voir qu'un, c'est le Musée d'Orsay qu'il faudrait aller visiter. Représentant l'art occidental entre 1848 à 1914, Orsay possède la plus importante collection de peintures impressionnistes et post-impressionnistes du monde. Installé dans l'ancienne gare d'Orsay - construite à l'occasion de l'Exposition Universelle de 1900 - le long de la Seine, le musée impressionne autant par son architecture que par le nombre de chef d’œuvres exposés.
Musée d'Orsay: 62 rue de Lille - 75007 Paris

Le Déjeuner sur l'herbe d'Édouard Manet au Musée d'Orsay (Paris 7°)


MUSÉE DU LOUVRE.
__________

Incontournable, le Musée du Louvre n'est plus à présenter. Que ce soit du côté des antiquités égyptiennes, grecques, romaines ou islamiques, du côté des peintures anciennes, du côté des arts graphiques ou encore du côté des sculptures & objets d'art, chacun y trouve sont bonheur. Le musée peut également se vanter d'avoir une très belle programmation d'expositions temporaires et notamment une rétrospective dédiée à Léonard de Vinci du 24 octobre 2019 au 24 février 2020 à l'occasion des 500 ans de la disparition de l'artiste italien.
Musée du Louvre: Rue de Rivoli - 75001 Paris



MUSÉE RODIN.
__________

Assurant depuis 1919 la conservation et diffusion de l'oeuvre d'Auguste Rodin, le Musée Rodin possède une collection de 6 800 sculptures, 8 000 dessins, 10 000 photographies et 8 000 autres objets d'art - en effet Rodin était un artiste mais également un grand collectionneur passionné par l'Antique. Une partie des collection est installée dans l'hôtel particulier Biron (7° arrondissement de Paris), l'autre, à la Villa des Brillants à Meudon.
Musée Rodin: 77 rue de Varenne - 75007 Paris



VENTES AUX ENCHÈRES.

Les maisons de ventes aux enchères ont l'avantage de proposer de nombreuses expositions éphémères car elles présentent - par thème - leurs oeuvres destinées à la vente. Les expositions sont publiques et permettent aux amateurs et aux collectionneurs de découvrir des chef-d'oeuvres de l'histoire l'art ou encore de dénicher petits objets anciens, tableau ou pièces de design pour décorer son appartement. 
Si vous n'avez jamais passé les portes d'une salle de vente, digirigez vous vers Drouot pour découvrir les 15 salles de l'hôtel en pleine effervescences. Vous pourrez aller de salle en salle, visiter les expositions ou assister aux ventes aux enchères qui ont lieu tous les jours.



SOTHEBY'S.
__________

Créée en 1744, Sotheby's est la maison de vente la plus ancienne. Logée dans l'hôtel particulier faisant face au palais de l'Elysée et proposant un panorama représentatif de tous les arts, la maison de ventes vous ouvre les portes de ses six salons pour de très belles expositions mêlant objets rares et scénographies travaillées.
Sotheby's: 76 rue du Faubourg Saint Honoré - 75008 Paris

Collection Jacques Grange (2017) chez Sotheby's (Paris 8°) 


PIASA.
__________

Spécialisée en Design du 20° siècle, la maison de ventes aux enchères Piasa a choisi de présenter des expositions curatées. En faisant appel à des scénographes ou décorateurs reconnus, la sélection de pièces design est de cette façon mieux mise en valeur et permet de se démarquer des maisons concurrentes. Design américain, scandinave, italien, français et contemporain au menu.
Piasa: 118 rue du Faubourg Saint Honoré - 75008 Paris

Vente Design Américain (27 avril 2016) - Scénographie par Laura Gonzalez - Piasa (Paris 8°)



ARCHITECTURE.

LES DEUX PLATEAUX.
__________

Les Deux Plateaux, communément appelés Colonnes de Buren, est une oeuvre d'art signée Daniel Buren et réalisée avec l'aide de Patrick Bouchain dans la cour d'honneur du Palais Royal en 1986. L'oeuvre, qui tendait à contraster avec les institutions voisines si sérieuses, compte 260 colonnes de marbre de Carrare de trois hauteurs différentes. Elle avait été commandée par le Ministère de la Culture en 1983 sous l'impulsion de François Mitterand et Jack Lang. Bien que les photos fassent croire que le lieu est désert, ce n'est jamais le cas alors armez-vous de patience si vous cherchez le cliché parfait :)
Les Deux Plateaux: Palais Royal - 2 rue de Montpellier - 75001 Paris

Colonnes de Buren dans la cour d'honneur du Palais Royal (Paris 1°)


TOUR EIFFEL.
__________

Encore un monument parisien qui n'est plus à présenter, la Tour Eiffel est le symbole de la ville. C'est à l'occasion de l'Exposition Universelle de 1889 que Gustave Eiffel et ses collaborateurs avaient édifié cette tour de fer restée pendant quarante ans le monument le plus haut du monde jusqu'à ce que le Chrysler Building voit le jour en 1930 à New York. Haute de 312 mètres, la tour est dotée de trois niveaux accessibles aux visiteurs tous les jours de l'année avec une plage horaire plus large pendant les mois d'été. Puisque la nourriture n'est jamais loin dans mon esprit, sachez que c'est au premier étage qu'est installé le célèbre restaurant Le Jules Verne, haut lieu de la gastronomie française, aussi exceptionnel pour sa cuisine que sa vue. Sinon, juste comme ça, pour ceux qui parlent de summer body, des escaliers ont été pensés pour vous conduire jusqu'aux deux premiers niveaux... ;)
Tour Eiffel: 5 avenue Anatole France - 75007 Paris

Tour Eiffel (Paris7°)


SAINTE CHAPELLE.
__________

Construite en 7 années, la Sainte Chapelle est un joyau de l'architecture gothique. Elle était à l'époque destinée à abriter les plus précieuses reliques de la chrétienté dont la couronne d'épines du Christ. Les vitraux, répartis en 15 verrières de 15 mètres de hauteur, mettent en scène les 1 113 épisodes de l'Ancien et du Nouveau Testament en retraçant l'histoire du monde jusqu'à l'arrivée des reliques à Paris.
Sainte Chapelle: 8 boulevard du Palais - 75001 Paris

Partie haute de la Sainte Chapelle (Paris 1°)


GRANDE MOSQUÉE.
__________

Inaugurée en 1926, la Grande Mosquée de style mauresque est la plus ancienne de France métropolitaine. Avec un minaret de 33 mètres de hauteur, son architecture a été inspirée par la mosquée El-Quaraouiyyin de Fès au Maroc. Les éléments décoratifs ont eux été créés en Afrique du Nord avec des matériaux traditionnels puis livrés à Paris. L'édifice est ouvert au public tous les jours de la semaine sauf le vendredi. Avis aux gourmands, le restaurant de la mosquée Aux Portes de l'Orient vous attend pour un thé accompagné d'une pâtisserie (ou dix) ou encore pour déjeuner un plat traditionnel.
Grande Mosquée: 2bis place du Puits de l'Ermite - 75005 Paris



OPÉRA.

PALAIS GARNIER.
__________

Le Palais Garnier est le fruit d'une commande de Napoléon III qui souhaitait un opéra qui éblouirait l'Europe et dont les représentations seraient le rendez-vous de la haute société parisienne. En 1860, le concours pour la construction de l'opéra était remporté par le jeune architecte Charles Garnier qui en a fait un palais luxueux ou sont réunis marbres, dorures et velours. L'escalier d'honneur est grandiose et le grand foyer rivalise avec la majesté de la Galerie des Glaces de Versailles... C'est lors de sa rénovation en 1964, que la grande fresque de la coupole de l'opéra a été confiée au talentueux Marc Chagall - qui travailla une année entière à sa réalisation. Les couleurs lumineuses et la multitude de détails font de cette fresque un condensé de la personnalité de l'artiste mais, en la regardant plus attentivement, on remarque des monuments emblématiques de Paris, un hommage à 14 compositeurs majeurs de l'opéra et aussi Chagall lui même et André Malraux - ministre de la culture, commanditaire de ce projet monumental. Très contestée le 23 septembre 1964 lors de sa présentation au public, la fresque continue susciter la curiosité et rend hommage à l'ampleur de la tâche réalisée par Chagall qui, à 77 ans, enthousiasmé et désintéressé, n'avait touché aucun salaire.
Mon ballet préféré: Le Parc - un subtil équilibre entre souffle classique, porté par la musique de Mozart, et modernité de la chorégraphie. Une heure et quarante minutes de magie...
Palais Garnier: 8 rue Scribe - 75008 Paris

Vue sur l'arrière du Palais Garnier depuis le rooftop des Galeries Lafayette (Paris 8°)


OPÉRA BASTILLE.
__________

Conçu par Carlos Ott en 1989, l'Opéra Bastille est l'une des plus grandes salles du monde en terme de capacité avec pas moins de 2 745 places assises. C'est d'ailleurs parce que François Mitterand trouvait l'Opéra Garnier trop petit, qu'il avait proposé à Jack Lang la construction d'un nouvel opéra - moderne pour contraster. 1 700 cabinets d'architecture avaient concouru pour le projet puis, 6 ans après, l'Opéra était inauguré le 13 juillet 1989 à l'occasion des festivités du bicentenaire de le Prise de la Bastille avec le spectacle "La Nuit Avant le Jour" mis en scène par Bob Wilson.
Mon ballet coup de coeur: La Bayadère de Rudolf Noureev - un somptueux rêve oriental de trois heures retraçant l'histoire d'amour de la danseuse Nikiya et du noble guerrier Solor.
Opéra Bastille: Place de la Bastille - 75012 Paris



OPÉRA ROYAL DU CHÂTEAU DE VERSAILLES.
__________

Inauguré le 16 mai 1770 à l'occasion du mariage de Louis XVI de France avec Marie-Antoinette d'Autriche, l'Opéra Royal du Château de Versailles est l'oeuvre scintillante et subtile d'Ange-Jacques Gabriel. Le premier architecte du Roi avait dessiné cette salle de spectacle dans un style architectural classique avec quelques réminiscences baroques. Ce modèle oval tronqué totalement nouveau avec ses balcons en retrait l'un sur l'autre pour remplacer les loges traditionnelles, favorise la vision et l'audition. Et pour cause il n'y a pas d'angle mort dans cette salle et l'acoustique y est remarquable - d'autant plus qu'étant entièrement construite en bois, elle résonne comme un violon. Les proportions sont parfaites et on admire la colonnade des troisièmes loges, tout comme les grands miroir qui tapissent le fond de la salle et reflètent à l'infini l'architecture légère et les lustres. 
Un concert exceptionnel: Concertos pour piano n°1, 2 & 4 de Beethoven
Opéra Royal du Château de Versailles: 4 avenue de Paris - 78000 Versailles

Opéra Royal du Château de Versailles




Professional Blog Designs by pipdig